AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Le Deal du moment : -25%
-30€ KIDKRAFT – Maison de poupées ...
Voir le deal
104.99 €

 

 IDAHO D'AVETTE

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Eva Moore
Directrice
Eva Moore


» Cheval : Falling.Estate.Keiser Lito.Olympe.Horace.Lancelot
» Niveau : Galop 7
» Spécialité : Dressage

IDAHO D'AVETTE Empty
MessageSujet: IDAHO D'AVETTE   IDAHO D'AVETTE EmptyMar 1 Fév 2011 - 13:30

    Idaho d'Avette
    IDAHO D'AVETTE Idaho_13

    Spoiler:

    Nom » Idaho d'Avette
    Age » 7 ans
    Sexe » Hongre
    Race » Belgian Warmblood
    Taille » 1m70 au garrot

    Prix » 10 900€
    Niveau exigé » Galop 6

    Demi-pension
    Aucune
    Propriétaire
    Seventh' H.
    Caractère
    Idaho est un cheval nerveux qui doit être sortit régulièrement . Il ne supporte pas d'être enfermé trop longtemps et a besoin de beaucoup se défouler . Il peut se montrer très caractériel quand il n'a pas ce qu'il veut . Envers les autres chevaux , il est plutot froid et distant, par contre, envers les humains, il va volontier vers eux, surtout ceux qui ont une friandise à porté de main. Il aime être monter, se montre très attentif en dressage et en obstacle , mais il n'aime pas particulièrement le cross. Cependant, il accepte même s'il se montre un peu plus nerveux . Idaho aime faire le fou sous la selle surtout au moment de la détente mais il n'est pas agressif. Avec du travail, de la persévérance et de la patience, son cavalier réussira à faire de lui un excellent cheval de concours, toutes disciplines comprises.



    Santé » 80%
    Moral » 80%
    Confiance » 30%
    CrossVitesse
    15%
    Franchise
    05%
    Endurance
    15%
    Total
    11.5%
    Saut d'obstacleRespect des barres
    15%
    Souplesse
    15%
    Maniabilité
    20%
    Total
    16.5%
    DressageLégèreté
    15%
    Soumission
    15%
    Décontraction
    30%
    Total
    20%
    ...

    Dentiste
    Vétérinaire
    Ostéopathe
    Chuchoteur
    Maréchal
    Dernière visite 21/08/11
    Dernière visite 21/08/11
    Dernière visite 21/08/11
    Dernière visite le 21/08/11
    Dernière visite 21/08/11
    Prochaine visite 21/12/11
    Prochaine visite 21/10/11
    Prochaine visite 21/12/12
    Prochaine visite le 21/11/11
    ...

    Cross » ...
    Obstacle » ...
    Dressage » ...

    Total des gains» ...
    Palmarès
    .


Dernière édition par Eva Moore le Lun 27 Aoû 2012 - 20:28, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://seventh-heaven.forum-actif.net
Louise A. Plain
Elève
Louise A. Plain


» Cheval : Aucun
» Niveau : Galop 3
» Spécialité : Dressage

IDAHO D'AVETTE Empty
MessageSujet: Re: IDAHO D'AVETTE   IDAHO D'AVETTE EmptyVen 27 Juil 2012 - 8:43


Vendredi 27 juillet; Idaho d'Avette

Ne travaillant pas cet après-midi, j'avais d'abord organisée ma sellerie avec mon matériel fraichement acheté, et je me retrouver maintenant à érrer dans les allées de Seventh'.Il était trop tard pour monter comme il se doit le cheval qui m'avait été confier, trop tôt pour rentrer à la maison. Rien n'était plus reposant pour moi que le bruit des chevaux qui machouillent leur paille, l'odeur du foin, des chevaux, toute cette ambiance sereine qui règne dans l'écurie. Je marchais distraitement, sans réélement prêter attention aux équidés dans leur box, plongée dans mes pensées quand un mouvement sur ma gauche me fait tourner la tête. Mon regard se posa alors sur un magnifique cheval bai doté d'une belle liste. Il me fixai mais semblait légèrement agité. Je m'approchai alors de lui, et après une brève inspection de la plaque de son box, j'appris que se monsieur se prénommait Idaho d'Avette.

    " Salut bonhomme !" lui dis-je tout en lui caressant le chanfrein.

Quelque chose dans ce cheval m'attirait. Après un rapide coup d'oeil sur ma montre, je décidai de sortir le bai pour un petit pansage. Je deposai un rapide bisou sur ses naseaux soyeux et partie en direction de la sellerie. Se serai l'occasion d'utiliser mon nouveau licol en cuir, qui je pense lui irai à merveille. Je reviens auprès d'Idaho quelques minutes plus tard, armée de mon licol et de ma boite de pansage. Le bruit du loquet résonnait dans l'écurie alors que je rentrai dans son box. L'hongre me sembla encore plus nerveux que tout à l'heure, il tenta de sortir de son box avant même d'avoir eu le temps de lui passer le licol. Je lui donnai une claque sur le poitral, il recula de deux pas surpris mais visiblement calmé.

    " Si tu veux sortir de ton box il va falloir être sage. "

Tout en lui parlant j'enfilai le licol et le sorti afin de l'accrocher à l'extérieur. Le hongre se laissa faire, il paraissait beaucoup plus grand une fois en dehors de son box, se qui n'était pas pour me déplaire au vue de ma taille. Je lui tendis un bonbon qu'il s'empressa d'attraper avant de l'avaler goulement. Voyant que je me dirigeai vers ma boîte de pansage pour prendre mon étrille, il s'empressa de réclamer un autre bonbon en raclant son antérieur pour attirer mon attention. Je revins vers lui avec mon étrille et commençai à la passer de manière circulaire sur son encolure. Je sentit alors quelque chose remuer mon manteau, je baissa les yeux pour découvrir Idaho en train d'essayer d'attraper mes bonbons dans ma poche, je repoussait gentimment sa tête en rigolant, lui, loin de prendre ça pour un jeu, coucha les oreilles et montra des dents. Avant même qu'il ai pu continuer son petit jeu il reçu un claque sur les naseaux.

    " Si tu crois que c'est en faisant le grognon que tu auras ton bonbon, tu vas attendre encore un moment ! " Je repis sur un ton calme : " Fini les caprices avec moi... "

Idaho me laissa finir mon pansage, résigné à l'idée d'avoir autant de friandises qu'il le voudrait. Le pansage se déroula sans emcombre, une fois les caprices de monsieur passés, Idaho en devint même câlin et absolument adorable, de quoi me faire craquer. Je remarquai cependant à la fin du pansage qu'il était plus agité et semblai visiblement vouloir se dégourdir les jambes. Je finissai de dêméler sa queue avant de ranger ma brosse et de lui flatter doucement l'encolure.

    " Et bien voilà tu as plus fière allures. Ca te dit un petit tour à pied ? "

Je détachai le beau bai et sortit de l'écurie. Le bruit de ses fers résonnait sur la macadam de l'allée, il marchait d'un bon pas énergique, heureux à l'idée de sortir se promener. J'en profitai alors pour faire les tour des installations que je n'avais pas encore visité, à savoir la carière de dressage, ou je n'hésiterai pas à me rendre régulièrement étant une adpete de cette discipline, la piste de galop, le rond de longe pour finir par la douche. Je dénichai un carré d'herbe au soleil et fit profiter de ma trouvaille à Idaho qui se régala. Je me mis à fredonner une chanson qui me passait dans me tête tout en jouant dans les crins de l'hongre, qui semblait ne même pas s'en apercevoir, tant il était accaparé par son herbe. Je restait ainsi une vingtaine de minutes avant de rentrer Idaho au box. Le foin avait été distribuer durant son absence, il fut ravi d'y retourner. J'enlevai le licol et sortit du box afin d'aller ranger mon matériel dans la sellerie. Je revins au box du bai quelques minutes plus tard, un claquement de langue lui fit sortir la tête de son box.

    " J'y vais bon p'tit lou' ! Je reviendrai te voir. " Lui dis-je tout en le caressant
.
Je lui tendit le bonbon qu'il souhaitait se voir attribuer tout à l'heure puis m'éloignai dans l'allée en direction de ma voiture. Une chose était sûre, je ne manquerai pas à ma promesse, en une heure de temps je m'étais déjà beaucoup attachée au beau bai.
Revenir en haut Aller en bas
Louise A. Plain
Elève
Louise A. Plain


» Cheval : Aucun
» Niveau : Galop 3
» Spécialité : Dressage

IDAHO D'AVETTE Empty
MessageSujet: Re: IDAHO D'AVETTE   IDAHO D'AVETTE EmptyDim 29 Juil 2012 - 7:27


Dimanche 29 juillet; Idaho d'Avette

Debut de matinée pluvieux à Seventh'. J'étais bien décidée à rendre une petite visite à Idaho. Cette nuit je n'avais cessée de penser à lui et j'attendais de le revoir avec impatience. C'est avec une espèce d'excitation que je regardais dans son box pour voir comment se portait le bai. Il délaissa rapidement son foin pour me rejoindre en une emjambée. Tout en lui caressant le chanfrein, je lui dis :

    " Bonjour loulou, bien dormi ? "

Je restai un moment à la porte de son box à lui faire des papouilles avant d'ouvrir le loquet de son box et d'y rentrer. Je passais doucement ma main sur son encolure soyeuse, son poil doux et brillant ne pouvait que témoigner de sa bonne santé. Je continuai mon inspection, guettant les réactions d'Idalgo. Au moment ou je passais ma main sur son dos, à un endroit situé un peu plus bas et légèrement en arrière du garrot, je vis ses lèvres frémir. Sous l'effet des gratouilles que je lui prodiguai à cet endroit, il leva sa tête en la tordant de façon hilarante. Je ne pue, d'ailleurs, m'empêcher de rire devant cette mimique.

    " Moh, tu aime ça hein ! " lui dis-je en rigolant de plus belle.

Lorsque que je cessais de le gratter, il tourna sa tête vers moi et quelques secondes, avant d'expirer bruyamment. Je lui flattai l'encolure et sortit du box, le temps de revenir avec mon licol. Une fois le bai en dehors de son box, je jettai un coup d'oeil à ma montre qui indiquait 10h15. Parfait, je m'occuperai de lui ce matin avant de retrouver Whisper pour le monter cette après-midi. J'avais donc du temps devant moi pour lui faire un pansage digne de ce nom.

    " Navrée p'tit lou'... il aurait fait beau je t'aurais laché au paddock, une autre fois ! "

Il devait sûrement avoir envie de se défouler quelques part mais je n'avais pas encore de galop suffisant pour le sortir, docn en attendant ... je commençai par prendre l'étrille que je passais activement sur les zones charnues en un mouvement criculaire. Quand je repassai la brosse à l'endroit ou j'avais gratouiller Idalgo quelques minutes auparavant, il recommença à se tortiller dans tous les sens ce qui eu le don de me faire rire une nouvelle fois. Il me regarda de nouveau lorsque j'arrêta, je déposai un bisou furtif sur son chanfrein avant de continuer mon travail avec application. J'échangeai mon étrille par un bouchon, afin de retirer la poussière décollée précédemment. Je brossai également ses membres fins et passait un moment sur ses balzanes afin de leur redonner un éclat blanc. Finalement j'abandonnai et détachai l'hongre pour l'emmener à la douche armée de mon éponge et du shampoing.

Idalgo se montra très sage à la douche, si bien que laver ses balzanes ne me pris pas plus de cinq minutes et elles en ressortirent d'un blanc écltant. Munie d'une serviette, je séchais précautionneusement ses membres pour éviter toute crevasse, et une fois la tache finit je pris ma brosse douce qui finit d'enlever les derniers grains de poussière et j'en profitais pour faire la tête de mon chouchou. Pour finir sa robe, j'appliquait un peu de lustrant sur un chiffon que je passai sur son corps.

    " Ah mais tu brille maintenant ! " notai-je tout en reculant de quelques pas pour l'admirer.

Il tourna sa tête curieuse vers moi, ce qui eu le don de me faire fondre, il est tellement adorable ! Le cure pied en main, je me plaçais à côté de son épaule gauche et avant même d'avoir eu le temps de descendre ma main le long de son membre qu'il le levait. Je le félicitai de la voix avant de nettoyer son sabot. Quand je me fus relever, je lui flattais l'encolure et nettoyais les trois autres sabots avec autant de facilité. Je sortit mon pot de graisse noir, qu'Idalgo pris pour un friandise et qu'il essaya tant bien que mal de mordiller. Bien entendu je le repoussai, néanmois attendrie. Aussitôt il coucha les oreilles et fit mine de mordre. La claque sur les naseaux qu'il se prit le calma aussitôt et il detourna la tête pour bouder.

    " Non mais je rêve, c'est pas finit tes caprices. "

Une fois les sabots d'Idalgo faits, je démélai ses crins d'un noir de jais. Je coupai par la même occasion le bout de sa queue et raffrachi sa crinière. Un peu plus courte, elle lui allait à merveille en faisant ressortir les muscles de son encolure.

    " Voyons voyons ... je ne pense rien n'avoir oublier... "

Je sortie de ma poche deux bonbons que je tendis à Idalgo. Il cessa enfin de faire la tête et me donna un petit coup de tête dans l'épaule avant que ses grands yeux brillants d’intelligence me fixent avec insistance.

    " Bon... un dernier et c'est tout. " lui dis-je en lui tendant un ultime bonbon.

Je le détachais et le rammenais dans son box. Je lui fit un dernier bisou sur les naseaux avant de sortir du box.
Revenir en haut Aller en bas
Louise A. Plain
Elève
Louise A. Plain


» Cheval : Aucun
» Niveau : Galop 3
» Spécialité : Dressage

IDAHO D'AVETTE Empty
MessageSujet: Re: IDAHO D'AVETTE   IDAHO D'AVETTE EmptyDim 5 Aoû 2012 - 13:04


Dimanche 5 août; Idaho d'Avette

Aussitôt mon assiette finit, je dis au revoir à Badger, mon chiot, et montai dans ma voiture pour me rendre à Seventh'. Dix minutes plus tard, je garai ma voiture sur le parking des écuries. Après quelques instants de réfléxions, je décidai de rendre visite au bel Idaho. Je m'arrêtai à la sellerie, lorsque j'ouvris la porte, le bazar qui y régnait me surpris. Je ne pris que mon licol en cuir-corde et des cloches avant d'aller rejoindre le bai. Il avait, comme à son habitude, la tête en dehors de son box mais il l'a secouait nerveusement.

    " Bonjour loulou, t'a bien envie de sortir toi on dirait... " dis-je en ouvrant la porte de son box.

Je lui caressai brièvement l'encolure avant de lui mettre le licol. Je vaporisait du spray anti mouche sur son corps, puis m'abaissai afin de mettre les cloches, quand je sentit un souffle chaud sur ma nuque. Surprise, je me retournai :

    " Oh c'est toi ! "

Je déposai un bisou sur les naseaux d'un Idaho tout curieux, puis une fois que je fus certaine que les velcros étaient bien positionnés, je sortie l'hongre de son box pour l'emmener faire un tour au paddock.

══════════════════════════════════════

Une fois dans l'écurie, j'attachai Idalgo à l'endroit prévu à cet effet pour enlever les cloches. Il me regarda faire sereinement, il semblai beaucoup mieux maintenant qu'il avait lâcher son jus. Intérieurement je me promis de revenir régulièrement pour le faire se défouler, cela semblait lui faire le plus grand bien. Je pris mon bouchon et le passai rapidement sur sa robe, puis je lui curai les sabots pour en retirer l'herbe. Je rangeai ma boîte de pansage et la fermai avant de me retourner vers Idaho qui attendait patiemment.

    " Bon et bien voilà mon beau. "

Je lui donnai une friandise pour sa plus grande satisfaction et le rentrai dans son box. Je partie ranger mes affaires dans mon casier, rangé maintenant, et revint dernier au revoir au chouchou. Il sommelait dans son box, aussi je pris la décision de le laisser se reposer, j'aurai bien d'autre occasion de le câliner.
Revenir en haut Aller en bas
Louise A. Plain
Elève
Louise A. Plain


» Cheval : Aucun
» Niveau : Galop 3
» Spécialité : Dressage

IDAHO D'AVETTE Empty
MessageSujet: Re: IDAHO D'AVETTE   IDAHO D'AVETTE EmptyJeu 23 Aoû 2012 - 20:05


Jeudi 23 août; Idaho d'Avette

Le ciel avait beau être d'un gris mençant, il ne réfrénait en rien mon empressement d'aller mon rendre au centre équestre. Je sauta presque de ma voiture après m'être garée à une place libre. Je ferma les yeux quelques secondes, le temps d'inspirer une longue goulée d'air. L'odeur des chevaux m'avait terriblement manquée. Je me dirigeai vers le bureau de la directrice pour lui signaler mon retour de vacances, cette dernière m'adressa un grand sourire avant de me demander comment ça s'était passé.

    " Oh très bien, Badger à été vraiment sage. Mais j'avais hâte de rentrer ! "

Je pris la direction du tableau des montes, afin de voir qui m'avait été attribué pour la semaine. Apparement il s'agissait d'un certain TAMBIEN. Avec un peu de chance j'aurai le temps de faire un saut dans son box, histoire de faire connaissance avant de lui grimper sur le dos. Je comptai rendre un petit coucou à tous mes petits chouchous avec au programme distribution de carottes. En tête de la liste, Idaho évidemment; le beau bai auquel je m'étais beaucoup attachée. Je rentrais dans l'écurie du fond, en passant devant le box de Pearl, la jument que j'avais montée avant de partir, je m'arrêtais un instant. Je déposa quelques carottes dans sa mangeoire, ainsi qu'une caresse sur son chanfrein avant de continuer ma route. J'arriva enfin devant le box du warmblood. Je lâcha les carottes et jetta un coup d'oeil à l'intérieur de sa 'maison'.

    " Coucou bonhomme, c'est moi, comment tu vas gros lo.... Oulà, toi ça ne va pas du tout apparement ! "

En me voyant, il poussa un long hénissement, qui me fit plutôt l'effet d'un cri de déséspoir. La paille de son box avait été regroupée en petits tas, si bien que l'on pouvait vaguement aperçevoir le macadam par endroit. Idaho tourna plusieurs fois sur lui même avant d'avancer vivement vers la porte, ses yeux eprimaient une certaine agitation. Je savais que ce cheval avait un grand besoin de sortir, et apparement il était dans son box depuis un moment.

    " On va remédier à tout ça alors ! Tiens mange ça, ça va t'occuper "

Je déposai plusieurs carottes dans son abreuvoir pour qu'il se calme pendant que je courais vers la sellerie. J'y pris mon licol, des protections, ainsi que le nécéssaire pour le brosser. Idaho attendait à la porte de son box et tourna ses petites oreilles vers moi pendant que je remontais l'allée au pas de course.

    " Oui, j'arrive. "

Je déposai mes affaires à côté du sachet de carottes, maintenant à moitié vide et ouvris le loquet de son box. A la base je ne devais que passer lui dire un petit bonjour, mais autant en profiter pour le mettre au paddock. Je lui passa donc le licol en cuir et l'attacha à l'extérieur. Une fois le noeud fait, je caressa longuement son chanfrein avec affection avant d'y déposer un baiser.

    " Tu m'as manquer p'tit amour ! "

Je m'abaissai afin de récupérer mon étrille dans ma boite de pansage, puis je la passa énergiquement sur les parties charnues. Un nuage de poussière se décolla rapidement de sa robe, j'éternuais une ou deux fois avant de reprendre mon travail. Puis vint le tour du bouchon. Voyant qu'Idaho commençait à s'impatienter, je me fis aussi rapide que possible, passais un coup dans ses crins avant de m'attaquer aux sabots. Je lui mis les protections, car si il avait de l'énergie à dépenser autant qu'il le fasse sans se blesser.

    " Je pense que tout est bon, on va pouvoir y aller. "

Je détachai la longe puis sortie de l'écurie.

══════════════════════════════════════

Nous rentrâmes au petit trot dans l'écurie, je stoppai rapidement le cheval afin de ne rentrer dans personne, l'écurie étant particulièrement remplie à cette heure de la journée. Le bai secoua son encolure avant de marcher à mes côtés d'un pas paisible. Même sans le toucher, on le sentait beaucoup plus serein; chose qui me ravie.

    " Cette petite sortie t'a fait du bien apparemment ! "

Je ne m'arrêta qu'une fois arrivée à destination, fit un noeud d'attache en entrepris de retirer les protection de monsieurs. Je pris immédiatement mon cure-pied, passa ma main le long de son antérieur, et pris son sabot quand il leva. Je fis de même avec l'autre antérieur. Cependant au moment de m'attaquer au postérieur gauche, je sentit sous mes doigts une chaleur suspecte. Je comparai la température avec l'autre postérieur. Il était en effet un peu de plus chaud, mais apparement pas gonflé, et après inspection, ce n'était pas à cause d'un coup qu'il se serait donné.

    " Bizarre ... "

Ce n'était sûrement rien de grave, il ne boitait pas, ni ressentait de douleur. En effet, il ne remarquait même pas que je lui palpais le membre à la recherche d'une éventuelle blessure, monsieur étant bien trop occupé à essayé d'attraper mon sachet de carottes. Par précaution je l'emmenai quand même à la douche. Passer un jet d'eau froid sur son membre pendant une dizaine de minutes ne pourrait lui être que bénéfique. En revenant au box, lui mis des bandes de repos aux deux postérieurs, ce qui me pris un peu de temps, j'ai toujours eu du mal à cause de la flannelle. Je me revela péniblement une fois le deuxième scratch mis et poussais un long soupir. Il passerait la nuit avec ça, j'arriverai plus tard demain à l'anniversaire de ma tante pour vérifier que tout allait bien, et si jamais cela persistait, je passerai un coup de téléphone au vétérinaire, mais pour le moment pas besoin de s'en occuper.

    " Bon, et si je te brossai espèce de crasseux ? "

Les brosses se succédèrent rapidement, enlevant non sans peine la couche de sable de sa robe. Idaho sembla prendre plaisir à ce qu'on s'occupe de lui ainsi. Il tourna quelques fois sa tête vers moi en demande de caresses (et de friandises sûrement), et passa le reste de son temps à essayer d'attraper mes carottes que j'avais mises hors de portée du gourmand. Je finis par un massage, où il s'endormit à moitié, avant de le rentrer au box et de détacher le licol.

    " Bonne nuit coco, je repasse demain sans fautes ! "

Je laissais dans sa mangeoire quelques carottes de plus, puis sortie du box et embarqua mes affaires pour rendre une petite visite à Tambien.
Revenir en haut Aller en bas
Louise A. Plain
Elève
Louise A. Plain


» Cheval : Aucun
» Niveau : Galop 3
» Spécialité : Dressage

IDAHO D'AVETTE Empty
MessageSujet: Re: IDAHO D'AVETTE   IDAHO D'AVETTE EmptyVen 24 Aoû 2012 - 8:37


Vendredi 24 août; Idaho d'Avette

Je revins au centre équestre un peu plus tard dans la journée. J'étais venue après l'anniversaire de ma tante pour disposer d'un peu plus de temps, et surtout maintenant qu'il faisait beaucoup moins chaud. Au programme de cette soirée, un petit coucou à Idaho, qui serait l'un des derniers avant un long moment; mes obligations de juge me prendraient sûrement beaucoup de temps.

Idaho se reposait dans son box, j'émis un petit sifflement pour attirer son attention. Il leva une tête suprise dans ma direction avant de s'avancer pour me rejoindre. Il passa son nez au dessus de la porte pour venir fouiller dans mes mains et mes poches.

    " Si j'ai bien compris je suis devenue madame gâteaux ? "

Je le repoussai pour ouvrir la porte du box et lui passa le licol que j'avais été chercher au préalable à la sellerie. Je le sortie de son box, l'attachai à l'endroit prévu à cet effet et lui donnai une tape sur l'encolure.

    " Allons voir ton postérieur bonhomme. "

J'enlevais d'abord la bande droite, que je laissais en boule un peu plus loin. En enlevant la deuxième bande, je passai ma main dessus et ne remarqua rien de suspect. Mon "ouf" de soulagement fut suivis d'un long soupir. Je me relevai, le sourire aux lèvres.

    " C'est bon tu n'as rien. "

Je roulais mes bandes, sous le regard curieux du bai qui tenta d'en croquer une; je le repoussai d'une tape sur les naseaux, ce qui me vallu un regard véxé de la part de monsieur. Je n'y fis pas attention, j'étais habitué à cette petite manie de toujours râler. Une fois que j'eu finis, j'allais les ranger tout de suite avant d'oublier, et quand je revins Idaho avait césser de bouder.

    " Allez dehors bout'chou ! "

Je détachai la longe et pris la direction des paddock, une fois sortie de l'écurie.

══════════════════════════════════════

Avant de revenir au box, je m'arrêtai à la douche. Le temps de lui passer son postérieur à l'eau froide 10 minutes. Je passai également un rapide coup sur les trois autres et félicitai l'hongre pour sa patience.

    " Très bien mon loulou. Maintenant au box. "

Je l'emmenai plus loin dans l'écurie pour le déposer dans son box. Je ne passai qu'un coup de bouchon rapide avant de sortir avec un dernier bisou. Sa sortie de la veille l'avait rendu beaucoup plus calme aujourd'hui, comme quoi !

    " Désolé je n'ai pas plus de temps. Ciao petit amour ! "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





IDAHO D'AVETTE Empty
MessageSujet: Re: IDAHO D'AVETTE   IDAHO D'AVETTE Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
IDAHO D'AVETTE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 

STABLES *

 :: ♣ Allée 3
-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser